Get Adobe Flash player NOUS VOULONS ÊTRE ACTEUR D’UNE VILLE DURABLE INTELLIGENTE

À quoi ces investissements sont-ils notamment consacrés ?

Nous avons un double objectif de développement et de modernisation de nos réseaux. L’année 2015 a été ainsi marquée par les chantiers de quatre prolongements de lignes de métro. Deux tunneliers sont en action sur le chantier de prolongement nord de la ligne 14, laquelle est appelée à devenir la colonne vertébrale du Grand Paris. Sur le réseau tramway, quatre extensions étaient également en cours ou en préparation. De nombreuses lignes de BUS vont être renforcées. Ces efforts permettront d’offrir un transport public de qualité à plus de Franciliens.

Dans le même temps, nous investissons pour renforcer la sécurité et moderniser nos réseaux.

Le chantier d’automatisation de la ligne 4 est lancé, et confirme notre leadership mondial dans ce domaine. Nous renouvelons nos trains, sur le RER A et la ligne 9 du métro, et avons achevé la rénovation des 66 rames MI 79 qui circulent sur la ligne B du RER. La RATP consacre également d’importants moyens aux infrastructures du métro et du RER , dont elle est propriétaire. L’été 2015 a été ainsi marqué par une mobilisation exceptionnelle de l’entreprise pour réussir le renouvellement des voies et du ballast du RER A. : Ce chantier complexe a été orchestré en limitant la gêne occasionnée aux voyageurs franciliens et aux touristes. Et tout est mis en œuvre pour relever le défi encore plus ambitieux qui nous attend à l’été 2016. Nous poursuivons la rénovation de nos stations et gares. En matière d’information voyageurs, nous sommes mobilisés pour offrir des nouveaux services digitaux comme le portail « RATP apps » et l’application « mon RERA » qui permet aux voyageurs du RER A d’être mieux informés. Ces projets dessinent les contours d’une RATP moderne et innovante.

En quoi ces programmes dépendent-ils de vos bons résultats économiques ?

La bonne dynamique du Groupe lui a permis d’enregistrer en 2015 une hausse de 5,7 % de son chiffre d’affaires à 5 556 millions d’euros, porté notamment par le développement des filiales, pour un résultat net de 437 millions d’euros. Hors éléments exceptionnels et conjoncturels, ce résultat net s’élève à 302 millions d’euros, stable par rapport à 2014. Avec le nouveau contrat Stif 2016-2020, notre résultat net devrait revenir à environ 200 millions d’euros en 2016. Je souligne que la quasi-totalité de ce résultat net est réinvestie dans la modernisation de nos réseaux. C’est, dans notre secteur, une spécificité de la RATP dont les voyageurs sont les premiers bénéficiaires.La bonne santé de la RATP lui permet d’investir dans l’humain et d’attirer les compétences adaptées aux technologies et aux performances d’un réseau du XXIe siècle. Nous allons ainsi recruter 3 000 nouveaux salariés en 2016 en Île-de-France. Notre politique en faveur de l’insertion professionnelle et de l’égalité des chances va aussi permettre 850 recrutements de contrats aidés.

« Le nouveau contrat 2016-2020 signé avec le Stif renforce la présence humaine sur le réseau pour une sécurité renforcée et une meilleure qualité de service. »