Get Adobe Flash player 2

Photo : ÉLISABETH BORNE.

L’INTERVIEW D’ÉLISABETH BORNE, PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE DE LA RATP.

Quel a été l’élément marquant de l’année 2015 ?

La signature du nouveau contrat qui régira jusqu’en 2020 nos relations avec le Stif, l’autorité organisatrice du transport en Île-de-France, est une étape clé pour la RATP . Les négociations, dans lesquelles je me suis investie dès mon arrivée à la tête de l’entreprise, ont abouti à un accord équilibré. Il garantit notre visibilité pour les cinq prochaines années et constitue une marque de confiance de la part du Stif. C’est un contrat ambitieux et exigeant, mais réaliste, qui va nous amener à faire mieux, notamment sur le réseau RER , en plaçant toujours le client au centre de nos préoccupations.

Ce nouveau contrat inclut des exigences accrues en matière de régularité et de qualité de service, avec des espaces et des trains plus propres, une information voyageurs et une présence humaine plus importantes sur les réseaux. Avec un budget d’investissements record de 8,5 milliards d’euros sur cinq ans, dont 4,2 milliards sur les fonds propres de la RATP , il nous donne les moyens d’atteindre nos objectifs sans augmenter notre endettement. Nous veillerons à ce que chaque euro dépensé soit un euro utile. C’est ainsi que nous ferons la démonstration des atouts de notre modèle intégré conjuguant exploitation, maintenance et ingénierie.