Get Adobe Flash player

MUMBAI A INSTALLÉ UNE CULTURE DE SÉCURITÉ

Le métro de MUMBAI, exploité par RATP Dev Transdev Asia depuis 2014, a soufflé en juin 2015 sa première bougie. Fait marquant : aucun accident grave de voyageur n’a été recensé, dans un secteur géographique où les accidents mortels sont journaliers. Cette réussite est due à un fort investissement en formation du personnel et à un travail de sensibilisation des voyageurs.

UNE PRÉOCCUPATION PARTAGÉE AU SEIN DU GROUPE

Une délégation générale à la sécurité ferroviaire, directement rattachée à la présidence, intervient pour l’ensemble du Groupe dans le cadre d’un programme annuel d’audits. En 2015, en France, elle s’est ainsi notamment consacrée à la surveillance des voies du métro et du RER , et à la gestion des lignes automatiques 1 et Orlyval en cas de conditions météorologiques dégradées. Hors Île-de-France, la délégation s’est penchée sur le respect de la signalisation sur le réseau de tramway de Manchester et a audité le téléphérique du Salève en Haute-Savoie.

Chantier exceptionnel sur le RER A.

L’année a été marquée par le lancement d’un chantier exceptionnel le 25 juillet : le renouvellement complet des voies et du ballast du tronçon souterrain de 12 km du RER A , entre les gares de Nanterre-Préfecture et Vincennes.

L’ampleur des travaux à réaliser ainsi que les contraintes techniques et logistiques dans lesquelles ils s’inscrivent vont nécessiter d’interrompre totalement le trafic sur une partie de ce tronçon, chaque été entre 2015 et 2018, une première dans l’histoire de cet axe majeur du réseau. 100 M€ seront investis entre 2015 et 2021 dans ce chantier indispensable pour garantir la sécurité d’une ligne de plus en plus sollicitée, le RER A connaissant une croissance continue du trafic depuis sa création, atteignant jusqu’à 1,2 million de voyageurs en jour ouvrable.

le chiff re

280km de tunnels, 30 km de ponts et viaducs, plus de 22 000 appareils de voies (aiguillages) et plus de 10 000 signaux…

La sécurité des réseaux franciliens repose sur une maintenance rigoureuse et un effort de modernisation continu des ouvrages et équipements ferroviaires.