Get Adobe Flash player

CHIFFRES CLÉS EPIC RATP (ÎLE-DE-FRANCE)

CA COMPTES SOCIAUX

4 740 M€ contre 4 676 M€ , soit + 1,4 %

EBIT

512 M€ contre 506 M€ , soit 10,8 % du CA.

.CAF,

974 M€ contre 956 M€ , soit + 1,9 %

UN ENDETTEMENT MAÎTRISÉ

ENDETTEMENT NET DE L’EPIC, RATP, AU 31 DÉCEMBRE 2015

5 182 M€ contre 4 997 M€, au 31 décembre 2014.

La dette nette de l’Epic progresse de 185 M€ et retrouve son niveau de décembre 2013 en raison de la progression des investissements qui a permis de tenir nos engagements contractuels. Sur les quatre ans du contrat, la dette aura été stable.

DES INVESTISSEMENTS RECORD EN ÎLE-DE-FRANCE

ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS DE L’EPIC RATP (EN M€ )

1 832 M€ contre 1 580 M€ en 2014, soit + 16 %.

L’ambitieux plan d’investissements prévu dans le cadre du contrat Stif 2012-2015 a été tenu. C’est un montant d’investissements record qui a été encore consacré aux réseaux de l’Epic en 2015, avec deux grands objectifs en tête :

3 255,4 millions de voyages en 2015 assurés par l’Epic RATP (1) (+ 0,9 %)

(1) Y compris lignes déléguées aux AOP , STL et Orlyval.
Métro 1 519,8 0,4 %
RER, 469,0 1,0 %
BUS (2)
(2) Périmètre Epic : y compris lignes déléguées aux AOP, et STL :
1 007,3 + 0,6 %
Tramway 256,4 + 14,9 %
Orlyval 2,9 5,6 %

La fréquentation des réseaux de la RATP en Île-de-France est en hausse grâce à l’augmentation de l’offre de transport sur les réseaux de surface, en particulier sur le réseau tramway, où deux nouvelles lignes (T6, et T8) avaient été mises en service en décembre 2014. Le trafic sur les réseaux métro et RER a été en revanche fortement impacté par les attentats de janvier et de novembre. Le trafic du RER a par ailleurs été impacté par les travaux de renouvellement des voies et du ballast ( RVB ) pendant l’été sur le RER A. .La tendance était positive en septembre et octobre en raison du dynamisme apporté par la mise en place des forfaits toutes zones.